Accueil / Actualite / Inde : les restaurants mettent leur restes à disposition des plus pauvres, grâce à un frigo en pleine rue.

Inde : les restaurants mettent leur restes à disposition des plus pauvres, grâce à un frigo en pleine rue.

Qui a dit que la charité n’existait plus ? Les restaurants gaspillent beaucoup de nourriture et bien que de grandes entreprises comme Starbucks aient récemment changé leurs politiques là dessus, beaucoup d’entre eux mettent toujours à la poubelle quantité de bouffe, obligés souvent par la loi. Que de gâchis ! Peut-être l’Inde, pour une fois, nous donnera le bon exemple…

 

labananequiparle-frigo-public-pour-pauvres-4

 

Notre « bonté » naturelle devrait nous faire tendre la main à celui qui est dans le besoin. Mais dans notre société de plus en plus hédoniste et individualiste, il n’est pas toujours facile de faire preuve de bonté et de penser 5 minutes à son voisin. On le voit notamment dans les périodes de fêtes où certains sans scrupules volent les cadeaux à destination des enfants dans les associations ou même la nourriture pour les sans-abris. Désespérant.

 

labananequiparle-frigo-public-pour-pauvres-6

 

Heureusement, on voit naître des initiatives à droite à gauche, qu’elles soient collaboratives ou non, qui nous redonnent un peu d’espoir et nous mettent du baume au coeur. Et c’est ainsi que démarre cette histoire.

Un jour, une propriétaire de restaurant, Minu Pauline, à Kochi, en Inde, a vu (encore une fois) une femme affamée manger dans les poubelles du quartier. Et cela l’a frappé. Elle se devait de faire quelque chose pour sa communauté et son prochain. Minu Pauline a alors eu la brillante idée de créer devant son restaurant le Pappadavada, un « réfrigérateur solidaire. »

 

labananequiparle-frigo-public-pour-pauvres-2

labananequiparle-frigo-public-pour-pauvres-3

labananequiparle-frigo-public-pour-pauvres-5

labananequiparle-frigo-public-pour-pauvres-1

 

Avec tous les restes qu’elle jetait chaque jour, elle a décidé de remplir ce frigo, installé dans la rue pour que les sans-abris puissent s’en servir. Ouvert 24/24h et 7/7j, le contenu est totalement gratuit. L’initative a été tellement appréciée que les autres patrons du coin ont décidé eux aussi d’y mettre leurs restent, ce qui représente environ 75 à 80 portions de nourriture par jour. Eh oui quand même.

« L’Argent est le vôtre, » a-t-elle a dit Huffington Post. « Mais les ressources appartiennent à la société. C’est le message que je veux faire sortir. Si vous gaspillez votre argent… Vous êtes les ressources de la société perdante. »

 

 

Imaginez une telle action à grande échelle, quel gaspillage en moins ! Et quel bienfait pour le quartier et sa population !Cette idée vous plaît-elle ?

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


*