Accueil / Actualite / North Sentinel, l’île la plus dangereuse au monde.

North Sentinel, l’île la plus dangereuse au monde.

Peut-être réviez-vous d’une île paradisiaque pour passer vos vacances ? Ou encore fantasmez-vous sur Koh Lanta (TF1) ou The Island (M6) pour jouer les aventuriers et tester vos limites ? Dans tous les cas, North Sentinel ne vous accueillera pas en son sein et ne vous fera pas profiter de ses belles plages blanches. Ou tout du moins, la tribu qui l’habite risque plus de vous planter une flèche dans le bras que de vous tendre la main…

 

labananequiparle-north-sentinel-ile-dangereuse-1

 

Cette charmante petite île est située dans le golfe du Bengale, dans les îles Andaman (composées d’environ 550 îles). Techniquement, oui, il est possible de se rendre sur North Sentinel, mais à vos risques et périls. Il est vrai que ses 72 km2 de superficie, ses eaux bleu turquoise, ses grandes plages de sable blanc et son côté « seul au monde » sans touristes, même loin, sont des atouts indéniables qui donnent tout de suite envie d’y atterir pour y passer ses vacances.

 

labananequiparle-north-sentinel-ile-dangereuse-3

labananequiparle-north-sentinel-ile-dangereuse-5

 

MAIS…

Si sa végétation luxuriante et son décor de rêve vous attirent, stoppez là malheureux, car la tribu qui l’habite ne voit pas d’un bon oeil les étrangers. Estimée à environ 250 personnes, la population présente sur l’île ne veut pas de visiteurs et vous le font savoir avec un accueil plutôt brutal, arcs et fléches à la main.

labananequiparle-north-sentinel-ile-dangereuse-4

 

labananequiparle-north-sentinel-ile-dangereuse-2

 

Coupés du reste du monde, ils continuent à vivre comme ils le font depuis des milliers d’années, en se nourrissant de chasse, de pêche et de cueillette. Ils seraient issus des descendants directs des premiers hommes partis d’Afrique, soit au moins 60.000 ans. Fait intéressant, leur langue est tellement différente des autres dialectes de la région qu’on suppose qu’ils n’ont eu que très peu de contacts avec le monde extérieur pendant des milliers d’années. Serait-ce le meilleur modèle d’autarcie au monde ?

 


north sentinel par Gentside

 

Certains ont essayé durant les années d’établir un contact, de leur venir en aide en cas de catastrophe (comme le Tsunami de 2004) mais cela c’est très souvent fini en course poursuite pour échapper aux flèches et aux lances. Quoi qu’il se passe, les North Sentinels nous font bien comprendre qu’ils ne veulent aucun contact et ne veulent pas d’aide. Ils n’ont besoin de personne. North Sentinel reste donc la dernière île la plus sauvage et la plus dangereuse pour nous autres.

 

 

 

 

Plus d’infos ici.

 

 

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


*