Accueil / Actualite / Testez les bars à câlins au Japon

Testez les bars à câlins au Japon

Rate this post

C’est la pause dèj’ ou sortie du bureau, vous vous sentez tout tristoune, fatigué et vous auriez bien besoin d’un peu de douceur et de réconfort. Le Japon a trouvé la solution…

 

labananequiparle-bar-calins-3

 

Si à Paris, on penserait à Pigalle, à Amsterdam au quartier rouge ou encore à Vegas, aux bars de Lap Dance, le Japon a choisi quant à lui une méthode plus soft : le bar à câlins. Eh oui, après les bars à chats présentés sur la Banane il y a un peu plus d’un an, voici le dernier concept qui fait fureur. Les hommes d’affaires là-bas sont très stressés et parfois, juste un peu de douceur et d’écoute suffisent à leur faire du bien. Allez demander à votre psy ici de vous caresser la nuque pendant que vous leur racontez votre journée… !!

 

labananequiparle-bar-calins-6

labananequiparle-bar-calins-4

labananequiparle-bar-calins-2

 

Situé à l’ouest de la capitale japonaise, dans le célèbre quartier d’Akihabara Electric Town, le « Soineya Cuddle Café », ouvert en septembre 2012, est un nouveau café à Tokyo, basé sur un concept très simple : une sieste en compagnie d’une jeune fille. Evidemment, le sexe est proscrit, on vous vend juste ici de la compagnie avec une écoute mais sans plus (enfin, c’est ce qui est annoncé). Vous pouvez quand même choisir la tenue que portera la jeune fille : pyjama, nuisette, petit short, … et demandé des genoux ou une étreinte mais les limites sont posées. Et cela semble suffire aux clients comme l’un d’eux témoigne : « C’est le seul endroit où je peux m’allonger à côté d’une fille, sans inquiétude, avec un réel sentiment de détente. »

 

labananequiparle-bar-calins-5

 

Pour avoir une idée des tarifs :

  • 20 min – 3000 yen ($40)
  • 40 min – 5000 yen ($65)
  • 60 min – 6000 yen ($77)
  • 2 hrs – 11000 yen ($142)
  • 3 hrs – 16000 yen ($206)
  • 4 hrs – 20000 yen ($258)
  • 5 hrs – 25000 yen ($322)
  • 6 hrs – 30000 yen ($387)
  • 10 hrs – 50000 yen ($645)

Eh oui, ça finit par revenir cher le câlin quand même… Surtout que juste l’entrée du café vous coûtera 40$. Cela fait donc déjà un peu le tri entre le pervers lambda et l’homme d’affaire. Et pour voir ce que vous pouvez demander :

  • Dans les bras d’une fille (3 min) – 1000 yen ($13)
  • Fille tapote sur le dos du client (3 min) – 1000 yen  ($13)
  • Caresser la tête de la fille (3 min) – 1000 yen  ($13)
  • Se regarder dans les yeux pendant 1 minute (1 min) – 1000 yen  ($13)
  • Voir la fille se changer (1 time) – 1000 yen  ($13)
  • La fille fait un massage des pieds au client (3 min) – 1000 yen  ($13)
  • Le client fait un massage des pieds à la fille (3 min) – 2000 yen  ($26)
  • Le client dort la tête sur les cuisses de la fille (3 min) – 1000 yen  ($13)
  • La fille dort avec la tête sur les cuisses du client (3 min) – 2000 yen  ($26)

 

labananequiparle-bar-calins-une

 

Le concept plaît tellement que les américains cherchent à l’importer chez eux. On se méfie un peu de l’engouement que ce dernier pourrait avoir là-bas. Pas sûr que les filles y soient aussi bien traiter.  Sur le modèle japonais, des établissements similaires ont déjà ouvert leurs portes dans le Colorado, en Californie et dans l’Etat de New-York au Etats-Unis. Mais l’ouverture d’une maison à câlin dans le Wisconsin semble plus problématique. Bien qu’elle se défende d’offrir des prestations sexuelles, la «Snuggle House» de Madison se heurte aux réticences des élus locaux. Dans une interview donnée sur un site d’informations locales, la propriétaire affirmait: «Une étreinte de quelques secondes suffit à libérer de l’ocytocine dans votre corps, dans votre cerveau, ce qui a des effets puissants sur la réduction du stress.» Il vise donc une clientèle particulière, avec de vrais besoins thérapeutiques.

 

 

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Pour ou contre ?

 

 

 

 

 

 

 

 

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*