Accueil / Buzzyland / La dernière campagne choc de Peta Asia.

La dernière campagne choc de Peta Asia.

Rate this post

Défendre les animaux est une des causes de préoccupation majeure, particulièrement les espèces animales en voie de disparition ou les élevages qui assurent de mauvais traitement aux bêtes pour leur viande, leur peau ou leur fourrure. Peta est une organisation primordiale dans cette lutte et on peut dire qu’ils n’y vont pas par quatre chemins pour se faire comprendre…

 

Avez-vous déjà vu des vidéos Peta ? Elles sont quasi insoutenables. Elles montrent les choses telles qu’elles sont sans filtres, sans plans un peu arrangeants et sans rien de caché. Pas de mensonge, juste la vérité crue. On vous laisse aller sur le site ou sur Youtube si vous le souhaitez… Âmes sensibles s’abstenir.

Peta Asia a lancé avec l’agence Ogilvy & Mather Advertising Bangkok, une campagne démontrant la cruauté que les animaux endurent (parfois même encore vivants lorsqu’on leur enlève leur peau) pour le plaisir du consommateur « inconscient ». L’association tend à souligner la souffrance que les animaux endurent juste pour la production de peaux exotiques et d’objets de luxe. Et on peut dire que le rendu est efficace.

Pour le crocodile 

alligators-1301892_1920-1058x794

SET_BAG_SNAKE_PHOTO2

The-Leather-232-1058x705

The-Leather-204.1-1058x705

 

Sachez que les crocodiles en Thaïlande sont élevés dans des conditions inhumaines. Entassés les uns sur les autres dans des réservoirs ou des étangs putrides et nauséabonds, ils sont ensuite envoyés à l’abattoir où ils sont d’abord martelés à coup de bâton (ou ce qu’il y a de lourd et qui passe sous la main) pour briser leur colonne et les paralyser, puis ils sont tués ou juste « découpés » en fonction des besoins puis laissés pour morts.

Pour vous donner une idée, il faut 4 crocodiles pour un sac à main. Leur sang est vendu pour ses propriétés médicinales (soit disant), la peau et la chair vendues pour traitement. La Thaïlande est le pays qui a la plus grande industrie d’élevage de crocodile, qui en élève en moyenne 700 000 par an (et le chiffre augmente chaque année). Aucun d’entre eux ne survivra.

 

Pour le serpent

Many-snakes-are-killed-by-decapitation-2-1058x794

Snakes-body-being-cut-open-with-scissors-before-being-skinned-1058x794

Still-writhing-and-twitching-the-bodies-of-decapitated-snakes-are-simply-tossed-aside.-Many-stay-alive-for-hours-until-they-die-1-1058x794

The-Leather-221-1058x705

 

Les serpents ne souffrent pas moins que les crocodiles. Chaque année, pas moins de 440 000 pythons sont capturés dans les jungles de l’Asie du Sud-Est, où certains sont pendus, décapités puis écorchés. La peau est d’ailleurs découpé au ciseau avant d’être retirée et ils ne sont pas toujours morts.

Certains voient leurs mâchoires forcées, un tuyau inséré dans leur corps et sont ensuite remplis d’eau pour que leur peau devienne plus facile à enlever. La peau est alors découpée à même le corps de l’animal, tandis qu’ils sont parfois  toujours vivants. Une fin horrible pour ces animaux remarquables à sang-froid.

 

Puis peaux de crocodiles et serpents sont envoyées aux tanneries pour traitement et fournir les industries du luxe.

 

La vidéo

 

Qu’en pensez-vous ? Cette cause vous touche-t-elle ? Seriez-vous prêts à défendre aussi leurs droits ?

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*