Accueil / Buzzyland / Le premier porno tourné avec les Google Glass

Le premier porno tourné avec les Google Glass

Rate this post

labananequiparle-google-glass-porno

 

On vous avait déjà présenter les Google Glass, nouveau gadget révolutionnaire permettant des développements en tout genre intéressants, notamment dans le domaine de l’handicap ou encore l’industrie du porno. des parallèles à l’image de notre société…

 

Si l’industrie du porno se frottait déjà les mains au vue de cette innovation, ce n’est pas le cas d’Apple et de qui se refuse, du moins pour l’instant, à ouvrir le marché des applications pour Google Glass aux applications de porno.

Faux puritanisme et vraie hypocrisie de la société américaine, Apple a déjà fait de la pornographie un combat. Mais il ne faut pas oublier que les USA sont les plus gros consommateurs de X ! Et que 1/3 du web est aussi de la pornographie. Difficile d’y échapper… Même le monde du luxe s’y est mis en sacrant de nouvelles égéries trash !

 

Si Google fait la « chasse » aux applications vendeuses de X d’un côté, de l’autre il facilite l’accès aux tubes qui ne respectent ni droits d’auteur ni contrôle parental en référençant mieux ces sites au comportement mafieux que les offres légales. La firme n’est pas non plus aussi vindicative lorsqu’il s’agit de vendre des espaces publicitaires avec le service Adwords. Morale et capitalisme font rarement bon ménage.

 

En tout cas, on regarde (par intérêt scientifique seulement évidement !) le premier porno de Google Glass avec curiosité. Cela nous rappelle le visu d’une GoPro et on remarque une mise en scène limitée. A voir ce que cela pourra donner par la suite.

 

 

Convaincus ou pas ? Pensez vous qu’il y aura un avenir pour les Google Glass dans ce domaine ?

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*