Accueil / Fantaisyland / Humour : une infirmière raconte son quotidien.

Humour : une infirmière raconte son quotidien.

Rate this post

Si aider son prochain en motive beaucoup, il n’en reste pas moins que les métiers médicaux ne sont pas toujours faciles. Cette infirmière nous le raconte dans une vidéo avec humour, et un amour pour sa profession malgré tout qui transparait à chaque instant. 

 

labananequiparle-infirmiere

 

Dans une vidéo, intitulée « Quand tu es infirmière aux urgences ! » et postée vendredi 16 septembre sur Facebook, elle dépeint – non sans humour – son métier. « Les urgences, c’est pas du House, du George Clooney, du Grey’s Anatomy. » Caroline Estremo, 28 ans, est infirmière à l’hôpital Purpan, à Toulouse (Haute-Garonne).

Elle réagit face à une vague de suicide qui a touché sa profession, car les conditions de travail ne sont pas toujours des plus agréables. Des horaires difficiles, des plannings surchargés, des personnes dans la souffrance, … Bref, on peut imaginer quelques scènes.

Cette ancienne étudiante en droit a décidé de changer d’orientation pour « aider les gens » et « être utile »« J’ai couché sur le papier en un quart d’heure les meilleures histoires que j’ai vécues aux urgences et qui sont toutes vraies, je me suis filmée et j’ai posté la vidéo », explique la jeune femme à La Dépêche du Midi.

 

 

Connaissez-vous des personnes dans le milieu médical ? Vous racontent-elles aussi certaines histoires ? Partagez les avec nous 🙂

 

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

4 plusieurs commentaires

  1. Ca fait longtemps que ce post a été fait, mais j’avoue que je ne connaissais pas le site… *honte à moi* 🙂
    Je comprends « totalement » ce qu’elle a tenté d’expliqué : c’est tellement révélateur….
    J’ai énormément de reconnaissance envers ces personnes, infirmières, infirmiers, aides soignantes, aides soignants, car c’est un boulot vraiment pas facile, entre les horaires, les astreintes, les « sales » tâches, les personnes « imbuvables » car elles estiment que tout leur est dû parce qu’elles cotisent à la sécu…
    Pour l’anecdote, je me suis fait « houspillé » (gentiment 😉 ), par une infirmière lors d’une opération il y a 2 ans parce que je ne les appelais pas lorsque que j’avais mal (pour info, on m’a cassé un os pour tenté de le remettre « droit »).
    J’avais tout ce que j’ai dit à l’esprit : je ne voulais pas les faire « chier » (désolé pour le modo ;p) pour du paracétamol…
    Quoi qu’il en soit : vive les infirmiers, infirmières, aides soignants, aides soignantes !!
    Vous faite un boulot dont personne ne peux se passer et qui est essentiel : les patients ET les chirurgiens (pourvu qu’ils m’entendent 😀 )
    Merci pour ce post !

    • C’est un boulot pas facile effectivement, et on l’ignore trop souvent. Et on comprend aussi certaines attitudes derrière lorsque l’on voit leur quotidien. J’espère que vous vous êtes bien remis depuis 🙂

  2. Oui, oui, merci : j’ai pris mes cachets quand l’infirmière n’était pas dans le coin… 😉

    Je comprends tout à fait que certains réagissent « vivement » parfois, mais… c’est pas ma faute !!! 😀
    Je plaisante : certaines personnes sont vraiment très désagréables (je parle des patients ici) et on peut parfois revoir ce genre de comportement « défensif » dans d’autres métiers pour, justement, palier au côté désagréable des gens qui estiment que tout leur est dû.

    Alors, messieurs dames qui lisez ceci, un petit sourire de temps ça ne mange pas de pain et ça fait plaisir à tout le monde, même à vous même 😉

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*