Accueil / Fantaisyland / Quand la langue pique les yeux…

Quand la langue pique les yeux…

Rouler des yeux de merlan frit, se regarder le nombril, tomber dans les pommes ou poser un lapin : tant d’expressions idiomatiques dont le sens peut ne pas paraître très clair à un non francophone. 

Colette disait : « C’est une langue difficile que le français. À peine écrit-on depuis quarante-cinq ans qu’on commence à s’en apercevoir. »

Effectivement, la langue française est subtile. Du coup lorsqu’une entreprise fait l’impasse sur un traducteur, cela peut donner lieu à quelques non sens – et un bon fou-rire !

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-12

 

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-11

 

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-1

 

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-2

 

 

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-10

 

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-9

 

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-8

 

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-7

 

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-6

 

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-5

 

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-4

 

 

labananequiparle-quand-la-langue-pique-les-yeux-3

 

Bon, l’erreur est humaine hein… ou comme dirait google traduction, l’irrégularité est être humain.

Source: Traductions de merde

À propos Marion

Linguiste de formation, Marion s'est spécialisée dans la traduction et l'écriture. Passionnée par les médias et les nouvelles technologies, elle épluche le web pour vous !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


*