Accueil / Fashion & arts / Une tradition oubliée, prendre ses morts en photo…

Une tradition oubliée, prendre ses morts en photo…

4.2 (84.29%) 14 votes

Lorsque la photographie n’existait pas encore, on peignait les grands seigneurs morts. Mais à l’époque Victorienne, prendre ses morts en photo était la grande tradition ! C’était sensé être émouvant, et en mémoire au défunt et les clichés du genre peuplaient les albums de famille…

 

C’est avant tout pour une raison économique que la peinture a fait place à la photographie post-mortem. De plus, cette dernière représentait beaucoup plus fidèlement le défunt (et ça prenait moins de place dans le salon, il faut bien l’avouer). Le plus souvent, ce sont des femmes ou des enfants car le taux de mortalité était élevé à cette époque pour cette partie de la population. Les corps étaient alors embaumés pour pouvoir être immortalisés sur papier glacé… A vous de juger si c’est dommage qu’on ait perdu cette tradition… (Nous, à la rédaction, on a déjà notre petite idée)

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-21

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-6

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-20

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-9

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-1

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-5

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-30

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-19

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-16

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-22

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-2

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-11

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-12

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-18

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-29

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-4

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-3

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-27

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-8

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-23

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-7

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-28

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-14

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-26

 

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-25

 

 

 

Pour les corps debout, il y avait une technique toute simple :

labananequiparle-tradition-lepoque-victorienne-photos-morts-17

 

 

 

Source : IO9

 

 

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

3 plusieurs commentaires

  1. Ca reste quand même très « glauque », dans le sens où certains des clichés mettent en scène des enfants décédés avec leur fratrie….
    Certes, la mémoire peut nous faire défaut quand nous vieillissons, mais ne faudrait-il pas conserver ce qu’il nous reste au lieu d’avoir pour seul souvenir une image d’un défunt ?
    Bien sûr, toutes ces considérations restent relatives dans le sens où chacun essaie de faire son deuil comme il peut ou comme il pense pouvoir le faire…
    Après, il faut remette ces photos dans le contexte de l’époque : les smartphones étaient moins présents pour faire des « delfies »… Mince, je n’aurais pas dû sortir ce terme… Espérons que ça ne devienne pas une mode des réseaux sociaux… Ils en seraient capables avec tout ce qu’on voit… 😉

  2. A la seconde vue de ces photos, je voudrais juste ajouter que, dans leur malheur, ceux qui « restent » on su rester « dignes »…
    Mais, je reste quand même « coincé » sur la photo de la fratrie des 4…
    Après, chacun son ressenti et son opinion, n’est-ce pas ? 😉

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*