Accueil / Fashion & arts / Wei or Die : un week end d’intégration qui dérape…

Wei or Die : un week end d’intégration qui dérape…

Rate this post

Interdit par une loi de 1998, le bizutage a toujours cours dans les écoles. En général, cela se passe bien, tout le monde rigole et en profite pour se bourrer la g**** et cela restera leur meilleur souvenir de toutes leurs années d’études, très studieuses évidemment. Mais pour certains, loin de là. 

 

labananequiparle-weekend-integration-1

 

Le projet « Wei or Die » nous emmène dans la campagne, lors d’un week-end de bizutage et nous plonge dans l’envers du décor : “Un week-end d’intégration, un mort, 53 suspects, 80 caméras, 2 heures et 25 minutes d’images, 135 possibilité d’éditions”. Rien que ça !

 

labananequiparle-weekend-integration-6

labananequiparle-weekend-integration-4

labananequiparle-weekend-integration-5

labananequiparle-weekend-integration-2

labananequiparle-weekend-integration-3

 

 

Pour l’instant, un seul (troublant et inquiétant) trailer d’à peine trois minutes a été dévoilé alors que le projet, réalisé par Simon Bouisson et Olivier Demangel, va être soumis en avant-première aux Cross Video Days 2014.

 

 

Si le bizutage fait autant polémique, c’est parce qu’on se rappellera ce fameux week-end opéré dans l’école de l’INSEEC de Bordeaux pour en convenir. En 2011, un porte-parole du groupe de pirates Anonymous dévoilait, photographies à l’appui, un rituel qui avait soi-disant “dérapé”

Ou encore plus récemment, ce 2 juin 2014, le jugement rendu pour quatre anciens étudiants de la prestigieuse école de Dauphine, qui ont écopé de 3 mois de prison, suite à “des faits de bizutage et de violence aggravée”, ces étudiants faisaient partie de la Jeune association pour la promotion des activités de Dauphine (Japad). Ils avaient fait subir un violent entretien à un jeune de 18 ans voulant intégrer l’association.

Sympa les étudiants !

 

Source : Konbini

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*