Accueil / Buzzyland / Insolite : le manteau en poils de torse humain.

Insolite : le manteau en poils de torse humain.

On vous a déjà présenté les gens qui sont fans fans fans de leurs toutous, à tel point qu’ils en font des manteaux ou autre accessoires d’intérieur. Il y a aussi cette mode venue d’Asie très récente des collants à poils pour que les mecs arrêtent de mater les jambes des nanas, et maintenant on monte en gamme dans l’univers de la mode avec le manteau à poils (et pas forcément de votre ami à quatre pattes).

 

labananequiparle-manteau-poils-humain-3

 

La marque laitière britannique Arla a créé le buzz en lançant sur le marché un habit entièrement fait de poils de torse humain. Autant dire : beuuuuurk ! Cette campagne de communication pleine de testostérone a nécessité pas moins d’un million de poils et 200 heures de travail. Eh oui, quand même, tant de travail pour ce résultat.

 

labananequiparle-manteau-poils-humain-2

 

On vous rassure cependant, il ne s’agit pas de sortir une nouvelle gamme de vêtement, surtout pour une marque laitière, mais plutôt de promouvoir un lait chocolaté Wing-Co et de redonner aux hommes un peu de virilité : “Nous avons conçu le manteau en poils d’homme comme un réveil pour les messieurs de la nation. Une façon de les encourager à ré-adopter les valeurs ‘des hommes parmi les hommes’ d’antan qui riaient nonchalamment dans l’adversité et étaient fiers de leur virilité abondante” a déclaré la porte parole d’Arla au site Oddity Central. Rien que ça. Il est vrai que le produit contiendrait 40% de protéines supplémentaires.

 

labananequiparle-manteau-poils-humain

 

Cela dit, si vous êtes fans ou fétichistes des poils, le manteau a été mis en vente pour la modique somme de 2 940 €. A bon entendeur…

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


*