Accueil / Zooland / 7 photos de bébés animaux qui sont voués à disparaître…

7 photos de bébés animaux qui sont voués à disparaître…

A cause du réchauffement climatique, de nombreuses espèces animales sont vouées à disparaître, notamment chez les gros mammifères, et tout l’écosystème va en être bouleversé. Les photos de ces bébés animaux seront peut-être les dernières…

 

Chaque jour, des espèces disparaissent.

Une espèce animale ou de plante disparaît toutes les 20 minutes soit 26280 espèces disparues chaque année. Près d’un quart des espèces animales et végétales pourrait disparaître d’ici le milieu du siècle en raison des activités humaines. Tous les ans, plus de 26 000 espèces disparaissent de la surface de la planète, des epèces issues de la flore et  de la faune sauvages.

Conséquence constatée du réchauffement, l’accroissement du nombre de jours de croissance en plus chez les espèces animales et végétales : elles vont se réveiller plus tôt et retourner en sommeil plus tard : au total 5 jours de différence par décennie. Au total, du fait du réchauffement, de la pollution, des activités humaines et de l’urbanisation le nombre d’espèces vivantes pourrait bien être fortement affecté : on estime à environ 10 millions le nombre d’espèces vivant sur Terre, dont 1,8 sont recensées à ce jour.

Beaucoup d’études scientifiques s’avèrent très alarmistes. Par exemple de récents travaux affirment l’extinction possible de 15% à 37% des espèces de la planète d’ici 2050 sous l’effet du réchauffement climatique.  Même si ces études donnent encore lieu à des discussions, on se trouverait dans une période d’extinction massive. (Source : Planetoscope).

 

Cela pourrait être les dernières photos de ces bébés animaux.

La moitié des espèces d’animaux que l’on connait pourrait disparaitre d’ici la fin du siècle – et lorsque l’on voit que ces sept animaux sont déjà sur la liste de surveillance critique – il n’est pas déraisonnable de dire que cela pourrait être les dernières photos prises de ces bébés animaux. C’est une raison de plus de soutenir le Goal 15 du #GlobalGoals.

 

Le tigre de Chine méridionale 

L’espèce est d’ores et déjà déclarée éteinte à l’état sauvage, car aucun spécimen n’a pu être observé depuis plus de vingt-cinq ans. Ce bébé a été sauvé d’un foyer violent et placé dans un zoo de Chine. (Getty Images)

labananequiparle-bebes-animaux-6

 

 

L’orang-outan de Sumatra

Il existe environ 7 300 spécimens d’orang-outan de Sumatra dans le monde, ce qui les place directement sur la liste des espèces en danger critique d’extinction. On dit d’eux qu’ils ont des liens sociaux plus étroits que leurs cousins de Bornéo, qui sont également en danger.

labananequiparle-bebes-animaux-7

 

 

Le pangolin

Les huit espèces de pangolin sont classées par l’IUCN comme étant en voie d’extinction et deux d’entre elles sont même classées comme étant en danger critique. (Getty Images) Nous en avions déjà parlé ICI.

labananequiparle-bebes-animaux-5

 

 

Le léopard de l’amour

Originaire de Russie et d’Extrême Orient, il ne reste plus qu’une soixantaine de léopards de l’amour dans le monde. (Getty Images)

labananequiparle-bebes-animaux-1

 

 

Le rhinocéros noir

Le rhinocéros noir de l’ouest a été déclaré éteint en 2011, mais il en reste trois sous-espèces comptant environ 4 848 spécimens enregistrés. (Getty Images)

labananequiparle-bebes-animaux-2

 

 

La tortue à écailles

Elle a plus de cent millions d’années – elle est antérieure aux dinosaures – mais nous sommes sur le point de voir disparaitre la tortue à écailles pour de bon. (Getty Images)

labananequiparle-bebes-animaux-3

 

 

Le gorille des montagnes

Les gorilles des montagnes, qui vivent dans les montagnes Virunga de l’Afrique centrale et orientale, sont les plus menacés des trois sous-espèces. Il reste environ 880 spécimens qui ne peuvent survivre qu’à l’état sauvage. (Getty Images)

labananequiparle-bebes-animaux-4

 

 

Et vous, quelle est votre opinion sur le réchauffement climatique ? Et la disparition des espèces entrainant le changement de notre écosystème ? Cela vous inquiète-t-il ?

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

Un commentaire

  1. Ce n’est pas à cause du réchauffement climatique que ces animaux vont disparaître. C’est l’Homme qui les chasse soit indirectement par la déforestation soit directement pour la chair, les cornes ou les écailles.. Le problème de la planète c’est l’Homme !!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


*