Accueil / Actualite / En Chine, vous pouvez désormais mourir et ressusciter en 5 minutes.

En Chine, vous pouvez désormais mourir et ressusciter en 5 minutes.

Vous vous êtes toujours demander s’il y avait une vie après la mort ? Si on voyait la fameuse lumière blanche au bout du tunnel ? Et quelles sensations cela ferait ? C’est l’expérience que vous propose une agence à Shanghai, en Chine…

 

Capture d’écran 2016-04-18 à 11.35.50

 

En 2h00 et pour 60€, vous pouvez participer à une aventure unique en Chine, une expérience qui a fait fantasmer toute l’humanité depuis sa création : mourir puis ressusciter. Alors outre le fait qu’on craigne une vague de petits Jésus, on s’interroge quand même sur la dangerosité et la véracité du test.

 

 

Ben oui, comment savoir si on est bien mort et pas juste endormi, et surtout, comment être sûr de bien se réveiller. Important le réveil… Parce que flirter avec la mort, ça peut être sympa ; épouser sa cause, un peu moins.

Et c’est ainsi qu’en Chine, une poignée d’entrepreneurs a décidé d’expérimenter des “simulateurs de mort” dans un musée. Leur but est d’aider les gens à mieux apprécier la vie et accepter leur inévitable destin, en essayant de fournir quelques réponses à ces sempiternelles questions.

Le fondateur du lieu, Ding Ruia expliqué qu’il “recherchait intensément l’expérience de la mort”avant d’ouvrir le musée Xinglai, qui est en cours de développement depuis presque quatre ans :

“Nous ne comprenons, ni ne digérons vraiment la mort. Donc j’ai pensé à ce que je pourrais faire pour sensibiliser les gens à la vie, afin qu’au moment où un individu approche la mort, il n’ait pas à penser à ces problèmes constamment.”

 

Capture d’écran 2016-04-18 à 11.37.14

 

En tout cas, si vous aimez les choses un peu morbides, vous pourrez mourir, passer à l’incinérateur et revivre en renaissant via un petit conduit en différentes matières qui est censé rappeler l’utérus maternel. On en a de la chance…

Le musée en question s’appelle Xinglai (le “réveil” en chinois) et a ouvert lundi 4 avril dans un quartier branché de Shanghai, Xintiandi. Il a pour ambition d’apaiser les angoisses des personnes apeurées par la mort. La peur de la mort est on ne peut plus naturelle, me direz-vous, mais ce n’est pas la question.

 


This « Death-Simulator » In China Let’s You… par NowThis

 

Si l’attraction peut paraître un peu morbide, elle fait grand bruit et son succès est au rendez-vous :

“C’est une sensation intéressante, explique un client chinois âgé de 33 ans. Cela donne au moins la possibilité de se calmer un peu, de prendre du recul par rapport à sa vie. Lorsque l’on traverse cette porte, notre esprit change irrémédiablement. On est une personne différente de celle qui est entrée. C’est une grande expérience, ça vaut vraiment le coup.”

Capture d’écran 2016-04-18 à 11.35.34

Une attraction plus qu’une expérience scientifique à proprement parler, puisque le passage à l‘état de mort est difficile à recréer, faute de témoignages. Et peut-être que la volonté des fondateurs de préparer au deuil et au décès par ce biais aura une véritable utilité…

 

Et vous, tentés par l’expérience ou pas ? Qu’en pensez-vous ?

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


*