Accueil / Geekland / Lexus : le skate volant bientôt sur le marché ?

Lexus : le skate volant bientôt sur le marché ?

Lexus affirme avoir conçue LA planche dont tous les rider rêvent : la planche volante. Vieux fantasme depuis des décennies, le concept serait en passe de devenir une réalité…

 

Labananequiparle-skate-volant-retour-vers-le-futur

 

Pour les fans de Retour vers le Futur, le concept leur parlera tout de suite. On se souvient tous de Marty Mc Fly sur sa planche volante – le Hoverboard -, échappant à une bande de voyous qui veulent lui faire sa fête. Et ce vieux rêve nous tient depuis 30 ans ou presque, et visiblement, il y a des fans chez Lexus.

 

Et c’est ainsi que la filiale de Toyota soutient qu’elle est arrivée à construire une planche « lévitante » nommée Slide. Si le fabricant n’a fourni que peu de détails sur ses capacités, on peut lire sur le site que le petit bijou utilise le phénomène de « lévitation magnétique » et de supraconduction.

 

 

Qu’est-ce que la supraconduction, allez-vous demander. Rien de neuf sous le soleil en réalité car ce phénomène a été découvert il y a déjà plus d’un siècle. On obtient un effet de lévitation en refroidissant des matériaux pour atteindre une température très basse. C’est pour cela qu’on voit de la fumée s’échapper (non il ne va pas exploser).

Mais selon cette expérience menée par des chercheurs de l’université de Paris 7, il est nécessaire d’utiliser un rail magnétique pour le guider. Alors, canular ou réalité ?

 

Si Lexus promet plus d’informations dans son opération marketing, on n’en reste pas moins circonspect face à l’annonce de cette nouvelle. On se rappellera notamment l’HUVr, planche futuriste vantée par Tony Hawk, mais qui était en réalité un sketch réalisé par Funny or Die.

La plupart des inventions présentées par la trilogie de Robert Zemeckis sont l’objet de fantasmes récurrents, récupérés par les entreprises : l’équipementier sportif Nike a promis de mettre à la vente des chaussures à lacets automatiques d’ici à la fin de l’année. Avec son casque de réalité augmentée HoloLens, en cours de développement, Microsoft rejoint aussi la fiction et les lunettes -télévisions de Marty McFly.

Si le hoverboard paraît quelque peu inutile, la supraconduction a de nombreuses applications : elle est notamment utilisée dans l’imagerie par résonance magnétique (IRM). On cherche aussi à utiliser cette technologie dans le transport d’énergie, mais elle est encore trop coûteuse pour être employée à grande échelle.

 

 

 

Source : Le Figaro

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*


*