Accueil / Fantaisyland / 10 gestes interdits à l’étranger.

10 gestes interdits à l’étranger.

Rate this post

labananequiparle-gestes-etrangers-interdits

Lorsqu’on voyage hors frontières et que l’on devient « touriste », il est de mise de se confronter à d’autres cultures. Mais ce qui est commun chez nous ne l’est pas forcément chez l’autre et peut parfois amener à de mauvaises interprétations. Donc pour éviter toute impolitesse et que votre soirée à la terrasse de ce charmant petit bar auquel vous êtes attablés ne finisse en bagarre générale, voici quelques conseils :

 

1 – Le pouce tendu en Iran : que ce soit pour faire du stop ou pour signifier votre enthousiasme, le pouce tendu est à proscrire, car ce geste est équivalent au doigt d’honneur. Ou plus précisément à la volonté d’enfoncer votre pouce dans l’anus de votre interlocuteur. Inutile d’expliquer que ça peut être déplacé, même avec des gens avec lesquels on s’entend bien.

Shikhara

 

2 – Le signe « OK » des plongeurs au Brésil : index et pouce en contact, les autres doigts tendus, vous montrez à votre auditoire que tout va bien. Sauf au Brésil où vous traitez les personnes présentes de trous du cul. Et si vous faites ça, ça ne va pas aller bien très longtemps pour vous.

ok_400

 

3 – La « moutza » en Grèce : montrer la face de la main, doigts écartés, comme pour montrer le chiffre « 5 », et vous êtes insultant, même menaçant, en Grèce. Le geste évoque une malédiction et prend des significations similaires au Pakistan par exemple.

moutza

 

4 – Le « dulya » en Turquie : vous voulez impressionner un gamin turc en glissant votre pouce entre votre index et votre majeur, « je t’ai volé ton nez!« , en fait, non, vous lui avez juste dit d’aller se faire foutre de manière obscène. Bravo ! Bel exemple pour la jeunesse !

dulya

 

5 – Le « V » de la victoire en Grande-Bretagne (et dans certaines anciennes colonies britanniques) : un signe victorieux mal réalisé, en présentant le dos de la main à votre adversaire fera de vous un vainqueur insultant doublé d’un malotru. Il en ira de même si vous utilisez ce geste pour signifier que vous commandez deux bières dans un pub.

franck_dubosc_fait_le_v_de_victoire_reference

 

6 – Le signe « viens par ici » en Asie du Sud-Est : faire signe à quelqu’un de s’approcher avec son index, le dos de la main tourné vers le sol, peut être perçu comme une marque de mépris, comme si vous appeliez votre chien. On lui préfèrera une paume vers le bas et les doigts qui grattent l’air pour demander à quelqu’un de venir plus près.

3217382-signe-une-part-isole-sur-blanc

 

7 – Croiser les doigts au Vietnam : votre pote Hung Minh va passer son permis, vous voulez lui souhaiter bonne chance et sans le savoir, vous lui faites un geste obscène évoquant un vagin. Oui, les Vietnamiens arrivent à évoquer des vagins avec leurs doigts…

Pub-Vigineo-securite

 

8 – Donner quelque chose avec une seule main au Japon : que ce soit pour offrir un présent ou pour demander à un local d’utiliser votre appareil pour vous photographier, prenez soin de tendre l’objet avec vos deux mains, sans craindre d’être trop formel. Une carte de visite donnée à un Japonais avec une seule main revient à la lui jeter dans la gueule avant de lui cracher dessus. Ou pas loin.

white-day

 

9 – Manger de la main gauche en Malaisie : et d’une manière générale dans les pays musulmans, la main gauche étant considérée comme impure. Si vous êtes gaucher, tant pis pour vous. Attention à ne saisir les aliments qu’avec la première phalange, au-delà, c’est crado.

334551_des-chinois-dans-un-restaurant-a-pekin

 

10 – Mettre ses mains sur ses hanches en Indonésie : vous pensez avoir l’air détendu, à la cool, que nenni ! Vous êtes en position de combat, défiant votre entourage, prêt à en découdre.

1039251-discuter-les-mains-sur-les-hanches-en-indonesie

 

 

Et vous, quels gestes avez-vous appris à éviter en voyage?

 

 

Sources : Vacation Ideas, Language Trainers UK Blog et Cracked.com

À propos Anne-Line

Social media manager, community manager, rédactrice ou encore chef de projet, cette dynamique auto-entrepreneuse a plus d'une corde à son arc. Passionnée par les médias et les réseaux sociaux, Anne-Line est aussi une grande voyageuse, menée toujours plus loin par sa curiosité insatiable.

Un commentaire

  1. De retour d’Iran, j’ai pris 30 minutes à comprendre la signification du geste.
    Faut dire que c’est assez naturel quand on ne parle pas la même langue de dire « merci, super, cool, ok on fait comme ça » avec un pouce levé 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

*